Passer
Pourquoi la cigarette électronique est 95% moins nocive que le tabac fumé ?

Pourquoi la cigarette électronique est 95% moins nocive que le tabac fumé ?

Lorsqu'on est vapoteur, on sait que la vape est moins nocive que la cigarette. Les plus informés d'entre nous savent même qu'une étude anglaise a démontré que la vape est 95% moins nocive que la cigarette.

Mais savons nous pourquoi ce chiffre ? C'est l'une des questions que vous nous posez le plus. Nous allons donc ici analyser cette étude et comprendre pourquoi 95%.

D'où nous vient ce chiffre ?

Ce chiffre, 95% nous vient de la Public Health England qui est une agence de recherche sur des questions de santé, rattachée au gouvernement britannique. Elle s'occupe de faire des analyses dans pleins de domaines relatives a la santé. 
En 2015, cette agence à déclaré que le vapotage est « au moins 95 % moins nocif que le tabagisme ».

Ce chiffre a été repris en 2018 pour une campagne de sensibilisation destiné à aider les fumeurs à arrêter le tabac.

Sur quels critères peut-on affirmer que la cigarette électronique est 95% moins nocive ?

Les recherches qui ont permis de définir la vape comme 95% moins nocive que la cigarette ont étés réalisés par la Scientific Committe on Drugs qui a invité pour l'occasion un groupe d'experts à travailler dessus.

Ils ont mis en place un protocole d'analyse basé sur de multiples critères afin de relever le niveau de nocivité de multiple produits contenant de la nicotine, comme la cigarette, le cigare, les patchs et la vapote.

Ils ont ensuite appliqués une note pour chacun de ces produits entre 0 et 100, 0 étant égale à une nocivité nulle et 100 à une nocivité maximal.

Cette notation n'a pas été réalisée à la va-vite, les experts ont mis en place 14 critères : 7 pour le danger que représente le produit pour l’utilisateur et 7 pour son environnement, en prenant en compte en priorité les effets sur la santé.

nicivité de la cigarette et de la cigarette électronique

Une fois les analyses et notations faites, la cigarette traditionnelle s'est vu attribué la note maximal de 100 et la vape la note 5, soit 95 points en mois. Vous voyez le rapport avec 95% moins nocif ? ;)

la vape 95% moins nocive que la clope
ENDS = electronic nicotine delivery sytemes (la cigarette électronique)

Le formaldéhyde et l'acroléine : 

Le formaldéhyde est une substance toxique que l'on retrouve dans la cigarette classique. En 2014, une étude au Japon avait démontré que la cigarette électronique rejetait 10 fois plus de formaldéhydes que le tabac.

La Public Health England s'est penchée sur le sujet et a démontré que les rejets de formaldéhydes dans la cigarette électronique sont présentent que lorsque la cigarette électronique est en surchauffe.

On vous rassure, il ne s'agit pas de la "surchauffe" que tout le monde connaît l'été, non, la il s'agit de grosse surchauffe qui provoque des Dry Hit.

Qu'est ce qu'un Dry Hit ?

Pour rappel, un Dry Hit est caractérisé par un goût de brûlée qui rend la cigarette électronique invapable. Il se produit généralement lorsqu'il n'y a pas de liquide dans le réservoir ou lorsque la puissance est trop élevée. Ce goût de brûlé provient du coton présent dans la résistance qui chauffe excessivement et brûle. Ce n'est d’ailleurs pas vraiment une combustion, mais si ça vous arrive, il vous suffira juste de changer de résistance et de rincer votre clearomiseur avec de l'eau.

Donc les résultats obtenus ne proviennent pas d'une utilisation normal ?

La Public Health England a finalement démontré que ces résultats étaient obtenus avec la cigarette électronique réglée à sa puissance maximale et avec des bouffées de 4 secondes. En d'autres mots une utilisation anormale

Il est impossible de vapoter dans de telles conditions, imaginez le goût de votre résistance cramé, multiplier ce goût par 4 ou 5 et imaginez une vapeur chaude au point de brûler votre langue.

Rassurons nous, même si la cigarette électronique se dérègle dans la poche et que l'on vapote, notre premier reflex sera de recracher la fumé à cause du goût et malgré ce goût, votre résistance n'aura pas attend la chaleur atteinte pendant le test.

Même chose pour l'acroléine, les résultats d'analyse d'urine sur des vapoteurs ont révélés des taux bien inférieur à ceux de fumeur de tabac. 

Conclusion :

D'après la Public Health England le tabac sous forme de cigarette est donc la manière la plus nocive de consommer la nicotine, la cigarette électronique fait elle partie des façons les moins nocive de consommer de la nicotine, quasiment au même niveau que les patchs ou les autres produits sans tabac.

Retenons donc que les débats sur la dangerosité de la vape sont inutiles avec une utilisation correcte, la Public Health England a démontré qu'on est sur un niveau de nocivité de -95%. Pour rappel, la pollution en France c'est plus de 40 000 morts par ans et la cigarette électronique c'est 0.

Avec du liquide de qualité et une utilisation normale, la cigarette électronique est l'un des meilleurs moyens pour arrêter la cigarette traditionnelle.

Article suivant TEST : On a goûté le Don Cristo de chez PGVG Labs

Commentaires

ARGENCE Nadège - 20, 10 2020

Bon article, Cela nous re(assure) dans notre démarche d’arrêt du tabac.
Me concernant, je n’y serai pas arrivée sans la Vaporette,
Nadège

Laisser un commentaire

* Champs obligataires