Passer
Comment bien choisir le taux de nicotine dans son e-liquide ?

Comment bien choisir le taux de nicotine dans son e-liquide ?

Il y a beaucoup de décisions clés à prendre en ce qui concerne le choix d'une vapoteuse. Quel modèle de cigarette électronique ? Quel type de tirage je veux etc... Mais l'expérience est inutile si l'appareil ne remplit pas sa tâche la plus importante : Vous donner votre apport en nicotine.

Pour cela il existe plusieurs dosages de nicotine qui vont de 0 à 16mg généralement. Le choix de son dosage est un élément essentiel, car en effet si l'utilisateur est sous dosé, il ne ressentira pas cette sensation de satiété ce qui peut créer des difficultés pour l’arrêt du tabac.

Dans ce guide vous retrouverez quelques tips afin de mieux connaitre la nicotine et de pouvoir choisir le bon dosage.

De la nicotine dans nos e-liquides : 

L'un des points importants à connaitre sur la nicotine, c'est qu'il s'agit de la molécule qui crée la dépendance. Il ne faut pas la confondre avec les centaines d'autres substances contenues dans le tabac qui elles sont cancérigènes comme le monoxyde de carbone ou le goudron. Il est donc important de garder à l'esprit qu'il vaut mieux vapoter un taux élevé de nicotine plutôt que de fumer une seule cigarette. 

Il faut aussi savoir que la dépendance à la nicotine est un élément complexe et que chaque profil est différent. Même s’il existe des points de repère pour déterminer ses besoins en nicotine, il faut avant tout se baser sur son ressenti et essayer plusieurs taux.

L'importance du HIT : 

Le HIT est un terme qui désigne le ressentit en gorge que procure votre vapoteuse. Celle-ci est intimement liée à votre taux de nicotine. En effet le HIT nous donne la sensation de fumer à travers ce grattement, le but est de se rapprocher de celle procurée par une cigarette. Le Hit est donc un élément clés dans le sevrage, en effet si celui-ci est trop faible, vous aurez l'impression d'inhaler de l'air aromatisé et vous ressentirez un manque de satiété. À l'inverse, un HIT trop élevé sera désagréable et vous fera tousser.

Attention tout de même, lorsque l'on commence la vape, la nicotine présente dans la vapeur peut faire tousser et cela même à des taux proches de 0. C'est le même ressentit lorsque l'on consomme d'autres substituts nicotiniques comme de la gomme à mâcher. Cette sensation disparait après quelques jours de vapotage.

Il est recommandé de ne pas commencer à vapoter avec un taux inférieur à 6mg au début, car le HIT procuré risque d'être insuffisant.

Quand baisser le dosage de nicotine ?

Vous avez trouvé votre e-liquide, défini le dosage qu’il vous faut et après quelques jours ou semaines, l'envie de diminuer son taux de nicotine s’éveille en vous ? Gardez à l'esprit qu’un sevrage long sera plus efficace. Il ne faut pas faire n'importe quoi, en effet la diminution trop rapide du taux de nicotine peut vous faire courir chez votre ancien buraliste. Il y a donc quelques règles à respecter.

On en parlait plus haut, il faut analyser son ressentit, se poser les bonnes questions, il est inutile d'envisager de baisser le dosage si vous fumez encore ou si vous vous sentez encore fragile. Dans ces cas la diminution peut accélérer la rechute. Prenez donc votre temps et laissez donc passer un bon mois avant d'y penser, essayez de baisser votre taux de nicotine lorsque votre consommation d'eliquide aura commencé à baisser, et n'hésitez pas à revenir sur un plus gros dosage si vous sentez que vous risquez de craquer.

Définir son taux de nicotine n’est pas évident lorsqu’on débute, il est important de bien le définir pour une expérience réussie dans la vape.

Si vous avez besoin de plus d'information sur les différents taux de nicotine, n'hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus de détails et des conseils adaptés à votre cas.

Article précédent Quand changer la résistance de sa cigarette électronique ?

Laisser un commentaire

* Champs obligataires