Passer au contenu
Danger nicotine

Effets et dangers de la nicotine sur la santé

La nicotine est la chose qui crée le plus de fantasmes, de légendes et d'incompréhensions. On sait que la nicotine est responsable de la dépendance, mais on ne connaît pas forcément ses autres effets et ses dangers.

Lorsque nous vous accueillons en boutique pour la première fois, vous nous demandez souvent un liquide avec “le moins de tabac possible”. Sauf que la nicotine est une molécule présente dans le tabac, un peu comme la caféine est présente dans le café.

Donc pour bien comprendre ce qu’est la nicotine et ses effets, nous allons voir d’abord pourquoi la nicotine n’est pas du tabac, et enfin nous allons traiter des idées reçues.

Qu’est-ce que la nicotine et ses effets ?

La nicotine est une molécule de type Alcaloïde présente naturellement dans des végétaux, la feuille de tabac, mais aussi et de façons beaucoup moins concentré, dans la tomate et le poivron.

Elle est un psychotrope qui est en partie responsable de l’addiction aux cigarettes. La nicotine augmente aussi la pression artérielle et la fréquence cardiaque, libère de l’adrénaline et de la dopamine et augmente la fréquence cardiaque de celui qui en consomme.

Attention : Le terme psychotrope ne doit pas être mal interprété. Un psychotrope est un produit qui agit sur le système nerveux central. Il en existe de toute sorte comme la caféine (ou théine), la nicotine, ou les drogues. Elles n’ont pas toutes la même capacité à rendre dépendant, et les mêmes effets sur le corps.

Donc la nicotine est une molécule que l’on retrouve dans une cigarette. Elle peut très bien être manipulée pure en laboratoire, ou diluée dans un e-liquide, une gomme à mâcher etc…

Rappelons aussi que la cigarette une fois fumé, apporte dans notre organisme un grand nombre de substance hautement toxiques et cancérigènes comme du Méthanal, du Monoxyde de Carbone, de l’ammoniac, du dioxyde de soufre, du phénol etc…

Idées reçus sur la nicotine :

effets et danger nicotine

La nicotine rend dépendant :

Vrai ! Quand on consomme de la nicotine, elle finit toujours dans le cerveau en passant par le sang. Lorsque celle-ci atteint le cerveau, elle est capturée par des récepteurs sur les neurones qui produisent de la dopamine et offre une sensation de plaisir.

Cependant avec le temps, les récepteurs deviennent moins sensibles et produisent moins de dopamine. Les neurones fabriquent de nouveaux récepteurs qui à leur tour seront saturés puis en manque. Lorsqu’on arrête de fumer, nous ne recevons plus notre dose habituelle de nicotine et donc la fabrication de dopamine est interrompue. C’est de là que vient la sensation de manque.

La nicotine est cancérigène :

Faux ! Mais il n’est pas rare que l’on pense que la nicotine est nocive car elle est directement liée au tabac. La nicotine n’est absolument pas cancérigène et ne présente même pas un danger sous forme dilué dans le tabac, ou les liquides par exemple.

En fait, c’est le tabac qui est cancérigène. La nicotine que vous trouverez via les e liquides ou les substitut nicotinique ne représente pas de danger car la dilution est trop faible.

D’ancienne source montrait qu’il y avait des risques de mourir à partir de 60 mg (0,06g). Cependant, des recherches plus récentes ont montré en 2013 que pour tuer un adulte, il faudrait au moins 500mg (0,5g) par voie oral.

Sachez que si vous avaliez d’un coup l’équivalent de 3 bouteilles de liquide dosées au maximum de 20mg/ml, vous risqueriez d’en vomir une bonne partie. (mais n’essayez pas)

La dépendance disparaît en 15 jours :

Faux mais un peu Vrai ! On parle plutôt de 3 semaines à 1 mois, mais quelques semaines seulement suffisent à diminuer considérablement les récepteurs nicotiniques.

Une fois ces récepteurs revenus à un taux normal, on dit que la dépendance physique a disparu, mais on peut quand même ressentir une envie de fumer qui vient en réalité d’une dépendance psychologique et comportementale.

Pour se débarrasser de cette dépendance, le mieux c’est encore de changer ses habitudes de fumeurs comme par exemple essayer de décaler le café du matin pour éviter de l’associer à la cigarette.

On peut faire une overdose de nicotine :

Faux ! Même si vous vapotiez en y ajoutant l’action de fumer plus quelques patchs tout en mangeant des tomates, vous ne pourriez pas vraiment vous mettre en danger (mais il vaut mieux ne pas le faire).

Lorsque vous allez commencer à atteindre les dosages limites de votre corps, vous allez commencer à ressentir des mots de tête, puis des étourdissements et de la nausée. Si vous continuez, vous finirez probablement par vomir.

Pour rappel la dose létale est d’au moins 500mg à condition de l’avaler d’un coup et de ne pas vomir.

Moins y’a de nicotine, mieux c’est !

Faux ! Pourquoi vouloir à tout pris se mettre en 0 de nicotine alors que celle-ci va vous permettre de soulager votre manque ?

Pour rappel la nicotine n’est pas dangereuse, et elle est même bénéfique dans une cigarette électronique car elle va vous permettre d'arrêter le tabac qui est votre source de nicotine en passant sur un moyen beaucoup plus sûr pour votre santé. En plus la e-cigarette va permettre via le dosage du liquide de baisser votre dosage de nicotine.

Vous pouvez donc commencer en 12mg puis baisser progressivement votre dose de nicotine jusqu’à atteindre 0mg de nicotine est sevré physiquement votre corps.

Donc ne cherchez pas à acheter un liquide faiblement dosé, mais plutôt un liquide capable de vous faire arrêter la cigarette.

Nos autres articles sur le sujet :

Quelques sources pour en savoir encore plus :

Articles suivant Effet de la cigarette électronique sur la santé dentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires